Esky Honey Bee King

Quelques astuces pour dépanner réparer et règler.

Ailerons

    Les ailerons se cassent assez facilement lorsque l'on débute, les crashs, les atterrisages forcés ..., bref que des chocs qui à la longue fragilisent ces pièces qui finissent par céder.

    Pour fabriquer un aileron, le plus difficile est de trouver le support dans lequel il sera découpé.

    J'ai d'abord utilisé des boites de coton tiges carrées en plastique, ça marche pas trop mal. Pour l'aileron horizontal pas de problème car il n'a pas trop de contraintes, par contre pour le vertical il faut qu'il soit assez rigide. Donc j'ai utilisé le couvercle en conservant le rebord pour le rigidifier. Comme les couvercles sont légèrement plus petits que l'original, il manque la partie supérieure de l'aileron (ça évite aussi que les pales tapent dedans). Ces ailerons sont légers mais quand même assez fragiles.

    Mon dernier aileron a été fabriqué dans un récipient en plastique typeTupperware qui partait à la poubelle (quelle chance). J'ai utilisé le fond qui est plat et là c'est du solide, 1.5mm d'épaisseur rigide mais flexible, en plus avec la balle de tennis au bout il va durer celui là.

    Pour la fabrication, il suffit de tracer l'aileron avec l'ancien et de découper au cutter, par contre je n'ai fait qu'une découpe à l'intérieur, celle du bas pour pas trop le fragiliser.

Axe de pied de pales

    Les axes pliés se détordent assez facilement à l'aide d'une pince.

    La technique est simple :


    1. faire rouler l'axe sur une surface plane et repérer l'endroit où il est plié
    2. à l'aide de la pince et de ses doigts, le déplier
    3. procéder très doucement afin de ne pas le plier dans le sens inverse.

    Il est évident que cette intervention fragilise l'axe, c'est pourquoi il est essentiel de le changer au bout d'un certain temps.

    Personnellement je le change au bout de 3 ou 4 pliages selon leur importance.

Couronne principale

    La courone principale s'use surtout lors des blocages de pales, souvent dans les crashs. La casse concerne les dents qui sont limées par le pignon du moteur. Il n'y a pas grand chose à faire, à moins d'être assez bricoleur.

    Comment démonter la couronne:
    1- retirer la vis qui traverse l'axe à l'aide de la clé à tête hexagonale de 1,5 mm et de la clé à pipe de 4 mm

    2- dégager l'emplacement sous la couronne en recullant le récepteur, puis retirer la pièce(One way control link) au centre de la couronne

    3- descendre la couronne au maximum, l'incliner et elle passe tout juste sous l'axe.

    Pour le remontage c'est l'ordre inverse.

    Je me suis amusé à faire une grèffe de dents sur une couronne usagée. Le principe consiste à découper les dents usées et les remplacer par d'autres non usées, d'une autre couronne usagée. Il ne faut pas complètement couper la couronne pour ne pas la fragiliser, le travail est assez minutieus.

    Pour éviter qu'elles se détachent avec la force centrifuge, les bords devront être inclinés comme sur l'image ci-dessous, et colllées avec de la super colle.

Gyro

    Les problèmes de gyro qui ne s'initialise pas sont souvent des casses tête.

    Dans la plus part des cas il s'agit de la position des trims, ils doivent être au neutre au démarrage.
    Mais quelques fois il faut les bouger un peu donc plus tout à fait au neutre.
    Personnellement suite à un changement de moteur et régulateur de puissance, je suis obliger de mettre du trim positif sur l'AC (4 crans).

Moteur

    Le moteur d'origine

    Il est souvent conseillé de le changer tout de suite.

    Personnellement, je l'ai utilisé mais pas très longtemps. Cest un moteur qui chauffe énormément et qui tirait beaucoup sur les lipo et pas conséquent les faisait aussi chauffer.

    Ensuite j'ai eu des micro coupures en vol ce qui entrainait des pertes d'altitudes brèves, et puis de temps en temps il ne démarrait plus, il fallait faire tourner le rotor à la main et il repartait ????

    Tout ça était du au fait que la pièce en laiton qui sert de "roulement" côté pignon était usée, et générait donc du jeu avec l'axe du moteur. Le moteur touchait les aimants de la cage .....

    Et donc moteur HS, direction la poubelle pour passer au brushless.

Pales

    Les pales en balsa ne se réparent pas, toute fois selon l'état dans lequel elles sont il y a toujours moyen de voler avec. Lorsque le revêtement plastique est abimé, du ruban adhésif transparent fera l'affaire pour consolider le tout.

    Pour un éclat de bois, s'il est petit on peut toujours utiliser la super colle qui colle tout (même les doits), et renforcer avec l'adhésif.

    Attention tout de même ce n'est pas recommandé de les réparer, c'est très dangereux !

    A vos risques et périls !

    Personellement j'ai déjà coller des pales cassées en deux et voler avec (vol de débutant 2 mètres), mais je ne le conseille pas. 

    Losque vous vous crashez et qu'une seule pale est cassée, conservez la deuxième. Au bout de plusieurs casses, il sera possible de se faire une paire à condition qu'elles soient identiques (même poids, et équilibre). Si elles ne le sont pas cela se traduira par des vibrations.

Rotules

    Les rotules en plastique ont tendance à prendre un peu de jeu à force de les démonter, pour les réglages. Pour réduire le jeu il suffit de mettre un bout de ruban adéhsif fin au tour de la rotule.

    rotule helicoptere

    Ici j'ai remplacé une rotule cassée par une vis et un bout de gaine electrique, c'était faisable car le sens du mouvement le permet.

    rotule casse

Flybar center holder

    Encore une pièce qui casse facilement quand un vol se termine mal. Cette fois c'est le petit téton qui s'insert dans le roulement qui est cassé.

    support flybar

    Pour une réparation qui devrait durer, je perce un trou de 3mm de diamètre au niveau des tétons.

    support flybar

    Ensuite je découpe un bout de tube d'aluminium, de 3 mm de diamètre de 7.5 mm de long. Après l'avoir inséré dans son emplacement, fixé à la colle cyano et rempli à la colle chaude pour accueillir les vis des roulements, il faut percer transversalement avec un foret de 1.8 mm pour pouvoir passer la flybar.

    support flybar

Servo

    C'est toujours inquiétant de savoir qu'un servo peut lâcher en plein vol. Si c'est un servo qui commande le plateau cyclique, on peut arriver à poser l'hélico sans trop de dommages, mas si c'est l'anticouple alors là c'est parti pour faire la toupie et c'est le crash assuré.

    Si vous êtes amené à changer un servo et que vous possédez la radio d'origine, il est préférable d'utiliser les servos d'origine car leur sens de fonctionnement n'est pas forcément le même que les servo d'autres marques (exemple Hitec HS55). Ce qui ne sera pas gérable si vous n'avez pas de radio programmable. Il existe d'autres servos qui ont le même sens de fonctionnement, il faut simplement faire attention à ça.

    SERVO ANTICOUPLE

    Si le servo ne fonctionne pas, il faut d'abord s'assurer que le gyroscope est bien initialisé (le voyant lumineux ne clignote plus). Si c'est le cas, changer la position du servo sur le récepteur pour cofirmer son mauvais fonctionnement.

    Si le gyroscope ne s'initialise pas correctement, vérifier que la radio est allumée, que la manette des gazs est au minimum et que les trims sont au neutre. Cela ne fonctionne toujours pas, faire varier la position du trim AC en positif. Entre chaque réglage il faut débrancher la batterie.

    Le servo d'anticouple est celui qui travaille le plus, car avec le gyroscope il corrige sans cesse sa position, le moteur change tout le temps de sens ce qui favorise son usure. Lorsqu'un servo est mort je remets toujours le nouveau sur l'anticouple (je ne sais pas si c'est ce qu'il y a de mieux).

    Voici l'intérieur d'un servo. Celui-ci est cassé, aucun signe extérieur ne permet de détecter le problème. Le moteur fonctionne, j'ai testé le potentiomètre qui est ok. J'en conclu que c'est le circuit électronique qui est défectueux.